ASBTP Taekwondo Nice

"L'art martial du Sage"

Le taekwondo (qui signifie littéralement « la voie des poings et des pieds ») est un art martial développé en Corée du Sud. Il se concentre surtout sur les techniques de pieds, mais les techniques de poings sont présentes.

Le taekwondo est considéré comme un art d'autodéfense et de combat coréen dont l'action est rapide et spectaculaire, et où la majorité des coups sont portés par les pieds au dessus de la ceinture.

Extrêmement populaire chez les jeunes( chez les garçons mais aussi beaucoup chez les filles) c'est à la fois un art martial et un sport de combat.

1.Art martial, il demande le respect des règles et l'apprentissage de la perfection technique.
2.Sport de combat, il permet un engagement physique et mental et des sensations fortes.

HISTORIQUE

Le taekwondo est un art martial né en Corée du sud et crée par Choi-Hong-Hi. Il découle, selon certains, du tae kyon ou subak, un art martial que l'on aurait commencé a pratiquer en Corée il y a environ deux mille ans. Pour d'autres, sa base est l'enseignement du moine Bodhidharma au temple chinois de Shaolin, vers 525 tandis qu'une troisième hypothèse le dit inspiré du karaté d'Okinawa, au XVIème siècle. Dans les années 50, on baptisa taekwondo – voie du poing et du pied- cette forme qui vise une synthèse du corps et de l'esprit par la technique et une harmonie entre l'homme et la nature.

Il arrive en France avec maître Lee Kwan Young en 1969.
Il ne cesse de se développer depuis et devient sport de démonstration aux J.O de Séoul (1988) et de Barcelone (1992). Il est discipline olympique depuis les jeux de Sydney en 2000

PRATIQUE

Il existe deux types de compétition :
- la démonstration de formes ou poom-se (poumsé) , qui est un enchaînement de techniques exécutées face à un ou plusieurs adversaires imaginaires.
Voici une démonstration par un de nos enseignant, Claude JURCA.

- le combat ou kyoruki (kyeurougui) entre deux concurrents de même catégorie de poids qui marque des points en visant des capteurs placés au niveau du corps( 1 ou 2 points selon les coup de pieds). A partir de 12 ans les coups de pieds à la tête sont aussi autorisé et marquent 3 ou 4 points.

Chez les plus jeunes, les combats sont sans touches, où l’évaluation se fait sur la qualité et la rapidité des coups de pieds

Retour en haut